Solidarité Ouvrière

Belga, 24 mars 2013 :

Des centaines d’employés de banques ont manifesté à Nicosie et menacé de se mettre en grève si les autorités, engagées dans une course contre la montre pour sauver les banques et le pays de la faillite, ne garantissaient pas leur avenir.

Parti du siège de l’Union chypriote des employés de banques (Etyk), le cortège de manifestants s’est rendu devant le palais présidentiel puis devant le Parlement, avant de commencer à se disperser dans le calme, même si la colère était palpable.

«Si vous ne garantissez pas nos fonds de pension, nous nous mettrons en grève à partir de mardi», date prévue de la réouverture des banques fermées depuis le 16 mars, a lancé Loizos Hadgicostis, président d’Etyk.

Ursprünglichen Post anzeigen 156 weitere Wörter

Schreibe einen Kommentar

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s


%d Bloggern gefällt das: