Solidarité Ouvrière

Communiqué de l‘Initiative Communiste-Ouvrière, 11 janvier 2013 :

Quarante et uns sans-papiers de Lille, trente cinq hommes et six femmes, sont au soixante-dixième jour de leur grève de la faim, ne se nourrissant que d’eau sucrée pour survivre, dormant à même le sol sur le parvis d’une église du secteur piétonnier. Chaque jour, les risques de séquelles augmentent. Face à eux, le gouvernement campe sur ses positions et expose les sans-papiers à des risques mortels. Dans plusieurs villes déjà, des rassemblements de soutien se sont tenus devant les locaux du PS, pour dénoncer cet aveuglement meurtrier.

Les sans-papiers, rassemblés dans le CSP59, réclament

– Le retour des deux sans papiers grévistes de la faim expulsés

– La réparation des effets du sarkozysme, promesse de Hollande

– La régularisation des sans papiers grévistes de la faim

Ursprünglichen Post anzeigen 96 weitere Wörter

Schreibe einen Kommentar

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s


%d Bloggern gefällt das: